Témoignage de Grace Lee de la Kaohsiung Film Archive [中文]

Témoignage de Grace Lee, de la Kaohsiung Film Archive, suite à son voyage en France pour rencontrer les professionnels français de la création numérique et VR.

Le BFT a envoyé cette année deux professionnels taïwanais (HTC et la Kaohsiung Film Archive) en France pour participer au Focus Réalités Immersives de l’INSTITUT FRANÇAIS. Un programme sur mesure qui se déroulait à Paris et sur le salon Laval Virtual, et qui a permis aux professionnels sélectionnés de découvrir le meilleur de la création numérique française et de rencontrer les créateurs leaders dans le domaine de la réalité virtuelle. Découvrez le témoignage de Grace ci-dessous :

JPEG

« En mars dernier, je me suis rendue à Paris où j’ai pu rencontrer plusieurs groupes de recherche et centres culturels qui soutiennent l’innovation artistique. Ensuite, j’ai pu participer au salon Laval Virtual où j’ai eu la chance d’admirer des œuvres innovantes, des œuvres qui proposent une réflexion sur le monde à venir et qui utilisent un imaginaire audacieux. J’ai pu ressentir toute l’agitation d’un secteur qui regorge d’énergie. J’admire cette France qui soutient ces technologies artistiques, que ce soit par des initiatives gouvernementales ou des initiatives privées ; cette France où les entreprises et les individus s’investissent éperdument dans l’exploration de ces techniques.

Depuis le lancement pour la première fois du programme VR par le Kaohsiung Film Archive, de nombreuses créations françaises VR ont pu y être projetées. Lors de la compétition internationale du court-métrage du Festival du Film de Kaohsiung en 2018, le prix de la meilleure narration VR a été décerné au studio français Atlas V pour la production de l’œuvre « Battlescar ».

JPEG

La France a toujours été pionnière dans la promotion des arts et de la culture. En ce qui concerne la VR, de nombreuses productions françaises sont devenues jusqu’à aujourd’hui des références. Je ne peux m’empêcher de repenser à cette visite… où chaque créateur que j’ai pu rencontrer, chaque œuvre que j’ai pu admirer… sont peut-être comme des petites graines. Si tout un système s’organise dès le départ pour les aider, pour les cultiver, alors au fil des mois et des années, ces graines pourront devenir ce que nous voyons aujourd’hui : de beaux arbres, voire même une grande forêt. »

JPEG

Dernière modification : 16/04/2019

Haut de page