La coopération audiovisuelle

Dans le domaine audiovisuel, le Bureau français de Taipei développe et entretient une coopération technique de qualité avec les autorités taiwanaises et de multiples partenaires (opérateurs, institutions, groupes audiovisuels, fondations), sur des sujets tels que la coproduction internationale, l’éducation à l’image, la formation des professionnels de l’audiovisuel, l’archivage et la valorisation du patrimoine, ou encore le numérique, domaines pour lesquels l’expertise française est recherchée et appréciée.
En voici quelques exemples.

La coproduction internationale

Le BFT a fait de la coproduction internationale l’une de ses priorités, tant dans le domaine du cinéma que de la télévision ou du numérique (réalités immersives). Le poste a initié et soutient de multiples dispositifs d’accompagnement qui interviennent à différents niveaux de préparation des auteurs et d’avancement des projets. Deux des dispositifs phares pour les coproductions dans le domaine du cinéma sont les suivants :

Golden Horse Film Project Promotion (FPP)

Depuis 2012, le Bureau français de Taipei et le CNC ont une collaboration rapprochée avec le marché de coproduction FPP qui se tient en marge du Taipei Golden Horse Film Festival. Cet atelier de grande qualité propose 40 projets de films provenant de la zone culturelle chinoise (Chine, HK, Taiwan, Singapour, Malaisie, etc.) Il est fréquenté par un nombre important de professionnels de la région.

Sur proposition du BFT, le CNC a lancé en 2015 une bourse de développement (dotée de 8 000 €) remise annuellement lors du marché de coproduction FPP de Taipei où sont aussi conviés des professionnels français. Ce rendez-vous couru des producteurs de la région, permet un accès unique aux décideurs de Pékin, Hong Kong et Taipei, et le BFT y invite conjointement avec le FPP cinq à six producteurs français à la recherche de projets dans la région.

Prix du CNC remis au FPP
AnnéeTitreRéalisateurPays et territoiresSociété de la Production
2019 Cul De Sac Sky GAN Yu-long Malaisie Kaze Film Production
2018 Dominion BOO Jun-feng Singapour, Taiwan, France Cinéma Defacto
Zhao Wei Films
Peanut Pictures
2017 The Neo-New Adventures QIU Jiong-jiong Chine Blackfin Production
2016 A Love of Boluomi LAU Kek-huat Taiwan Hummingbird Productions
Outland Film Studio
Film achevé en 2019
2015 Long Day’s Journey Into Night BI Gan Chine, France, Taiwan CG Cinéma
Dangmai Films (Shanghai)
Huace Pictures (Tianjin)
Huace Pictures
Zhejiang Huace Film & TV
Film achevé en 2018
2014 Forêt Debussy KUO Cheng Chui France, Taiwan Filmo
1 Production Film Company
Kbro Media
Seed Music
Warner Bros.
You Love Agent & PR Executive
Film achevé en 2016

Atelier Produire au Sud Taipei

L’Atelier Produire au Sud de Taipei est un atelier de formation régional en trois phases de 5 jours chacune (en octobre, mars et juillet) à destination de producteurs et réalisateurs de Taiwan, débutants dans le champ spécifique de la coproduction internationale. Il est organisé en partenariat avec le Taipei Film Festival, et soutenu par le BAMID (Bureau of Audiovisual and Music Industry Development) du Ministère de la Culture taiwanais et le Bureau français de Taipei.

L’atelier a pour objectif de familiariser les jeunes auteurs et producteurs avec les techniques et outils de la coproduction cinématographique internationale, à travers une logique d’accompagnements individuels de leur projet de film en développement.
L’atelier a accompagné 25 réalisateurs et 25 producteurs émergeants en 5 ans. 4 longs métrages issus de cet atelier ont été effectivement tournés et sortis dans les salles, dont 3 sur les seuls 12 derniers mois (tous nommés aux Golden Horse Awards).

Réalités immersives

Dans le domaine des contenus immersifs, le poste a engagé dès 2017 une série d’initiatives visant à présenter à Taiwan l’excellence française dans le domaine de la réalité virtuelle, faire naître des collaborations concrètes, et faire émerger des partenariats de long terme. Ces actions ont conduit – à travers des opérations à très forte visibilité, et à un travail d’accompagnement des professionnels français et taiwanais – à une prise de conscience des savoir-faire français et à la mise en place de plusieurs partenariats importants, dont la mise en chantier de multiples coproductions franco-taiwanaises de grande qualité, remarquées à l’international (Gloomy Eyes, Mechanical Souls, ...)

Le poste a rapidement fait le constat d’un décalage entre l’émergence d’acteurs industriels majeurs de l’industrie de la VR (HTC, Acer, StarVR, MSI) à Taiwan, et une prise de conscience plus tardive de l’importance des contenus. En se positionnant de manière volontariste depuis la mi-2017 sur ces enjeux, et en s’appuyant sur les partenariats créés par l’action engagée depuis dix ans dans le domaine audiovisuel, le poste a joué le rôle d’accélérateur des initiatives taiwanaises en même temps qu’elle les orientait de manière privilégiée vers la France, à la fois comme modèle de politiques publiques de soutien à la création dans les formats émergents et comme source de partenaires à tous les niveaux.

L’accompagnement et le soutien offerts dans le domaine de la VR à des partenaires de longue date du poste dans le domaine audiovisuel a d’ores et déjà permis le développement de plates-formes de visibilité et de collaboration : l’appui aux festivals de Taipei et de Kaohsiung tout particulièrement a permis d’assurer des rencontres et échanges à haut niveau pour les délégations françaises en plus des nombreux rendez-vous organisés par le poste en marge de ces événements.
Le partenariat signé en octobre 2018 par le Bureau français de Taipei, le festival NewImages du Forum des images à Paris et le festival de Kaohsiung, et les multiples collaborations qui en découlent, témoigne des liens qui unissent à présent les écosystèmes français et taiwanais.

L’éducation à l’image

L’éducation à l’image constitue un axe d’action du poste depuis 2013, avec un programme expérimental d’éducation à l’image mené en collaboration avec la Fondation Fubon pour l’éducation et la culture et à présent soutenu par le Ministère de la culture taiwanais. Ce programme a d’abord permis la traduction en chinois des dossiers pédagogiques du CNC, utilisés par un nombre croissant d’établissements taiwanais.
Depuis 2015, le poste soutient la formation des professionnels taiwanais par des experts français pour qu’ils produisent eux-mêmes des dossiers. L’expertise se concentre désormais sur la formation des enseignants et, pour prolonger la dynamique engagée, le poste a souhaité mettre en place un nouveau séminaire les 17, 18 et 19 novembre 2017, autour de deux experts français.
Les trois journées d’atelier ont réuni une centaine de professionnels venus de tout Taiwan et permis de travailler sur certaines problématiques liées à l’industrie, ainsi que sur la manière dont le dispositif pourrait être coordonné à une échelle régionale et locale. De nouveaux acteurs se sont engagés sur ce dispositif, y compris en province, la Kaohsiung Film Archive ayant par exemple ouvert en mars 2018 un département consacré à l’éducation à l’image suite au colloque organisé par le poste.

Ce dispositif touche à présent une cinquantaine d’établissements sur tout le territoire.

Animation

Le domaine de l’animation a fait l’objet d’une action spécifique du poste, qui a produit en quelques années un changement de perception de la France dans le domaine des technologies et des industries créatives. Trois bourses d’excellence du Ministère taiwanais de l’éducation sont désormais fléchées grâce à l’action du poste vers des établissements et entreprises français.

Deux d’entre elles sont, depuis 2017, destinées à des formations dans la prestigieuse école d’animation Gobelins. La mission de la DRI de Gobelins organisée fin 2016 par le poste a permis de sonder les studios locaux et de renforcer la coopération avec nos partenaires clé dans ce secteur. Une troisième bourse est fléchée depuis 2009 vers un autre établissement de référence recherché des professionnels : Supinfocom.

La préservation et la restauration du patrimoine cinématographique

Le Centre national du film et de l’audiovisuel, ancien Taiwan Film Institute, gère les contenus audiovisuels relevant du cinéma, de la radio et de la télévision. Le centre devrait être mis en place au premier semestre 2020. La construction du nouveau site sera conjointement effectuée par le Ministère de la culture et la mairie de New Taipei et devrait prendre fin début 2021. Elle fournira l’espace requis pour la projection, la lecture, l’exposition et l’administration de sa collection. Le ministère de la Culture planifiera également l’établissement d’une médiathèque, ceci afin de promouvoir le rôle d’enracinement des collections culturelles et la diffusion culturelle à partir à la fois des collections matérielles et des logiciels.

Les relations entre le BFT et le Taiwan Film Institute se poursuivent depuis de nombreuses années. En décembre 2016, la mission de la directrice des collections films de la Cinémathèque française permet de poser les bases de nouvelles collaborations dans ce domaine. Le poste a en parallèle facilité la mise en place de deux formations exceptionnelles pour des techniciens du Taiwan Film Institute au sein des Archives Françaises du Film du CNC en 2017. En juillet 2018, une mission de la DRI de l’Ina permet d’envisager la mise en place de nouvelles formations, la préservation des contenus télévisuels et radiophoniques faisant partie des nouvelles missions que le Taiwan Film Institute se verra confier courant 2020.

Télévision

Dans le domaine de la télévision, le BFT propose un apport en expertise et facilite les échanges entre la télévision publique taiwanaise et les chaînes françaises (notamment Arte et France Télévisions).

Ses actions ont permis en 2018 la signature d’un accord de coopération entre l’INA et le groupe de télévision publique taiwanais Public Television Service (PTS). Cette signature a été immédiatement suivie d’effets, puisqu’une première session de formation sur les questions d’archivage et de valorisation des archives télévisuelle, à destination d’une centaine d’employés de PTS, a été organisée à Taipei dès juin 2019.
Le BFT organise également la venue de décideurs et d’experts techniques lors de différents rendez-vous du calendrier tels que le Taipei International TV Market & Forum.

Enfin, le BFT soutient chaque année la participation de 3 à 5 acheteurs taïwanais aux Rendez-Vous de Biarritz en subventionnant une partie de leur vol Taipei - Paris. Manifestation phare de TV France International, le Rendez-Vous est un marché dédié spécifiquement aux programmes français, permettant aux acheteurs taiwanais de visionner le meilleur de l’offre télévisuelle française.

Dernière modification : 26/08/2020

Haut de page