La Main à la pâte : l’enseignement sous un nouveau jour [中文]

Deux professeurs français de La Maison pour la Science, Audrey Borr et Sébastien Giroux, sont venus à Taipei pour aider les enseignants à faire évoluer leurs pratiques d’enseignement des sciences au bénéfice des plus jeunes !

JPEG

Ils ont participé à l’atelier IBSE (Inquiry –Based Science Education) du 24 au 27 juillet. Grâce à eux, les professeurs ont appris à enseigner une science plus vivante et accessible, favorisant par des pédagogies actives le vivre ensemble et l’égalité des chances, sous forme d’une pédagogie d’investigation.

De quoi s’agit-il ? C’est une expérimentation au cours de laquelle l’enfant développe des connaissances par lui-même en se posant des questions, et en faisant des essais expérimentaux. Il développe ainsi esprit scientifique, créativité et curiosité.
Par exemple, comment savoir si l’air existe ? Et bien il suffit de montrer que l’air a une masse, ou bien tout simplement, qu’il prend de la place…

« La main à la pâte » a pour mission de contribuer à améliorer la qualité de l’enseignement de la Science et de la technologie à l’école primaire ainsi qu’au collège, école du socle commun où se joue l’égalité des chances.
Il s’agit d’une fondation scientifique créée en 2011 et fondée par l’Académie des sciences, l’Ecole normale supérieure de Paris, et l’école normale supérieure de Lyon.

Aperçu en photos :

Dernière modification : 03/08/2017

Haut de page