Covid-19 | FAQ : Questions fréquentes pour les Français à Taïwan

Dernière mise à jour : 23 mars

Suis-je autorisé à voyager à Taïwan ?

En réponse à la crise, les autorités taïwanaises ont rétabli l’obligation de visa à l’entrée sur leur territoire à compter du jeudi 19 mars 0h00.

Outre les ressortissants taïwanais, seuls peuvent donc entrer à ce stade à Taïwan :

  • les résidents étrangers détenteurs d’une ARC,
  • les détenteurs d’un titre de séjour valide,
  • le personnel diplomatique, et
  • les personnes en déplacement d’affaires, dûment justifié auprès du Bureau des Affaires consulaires : +886.(0)2.2343.2888.

Puis-je faire escale à Taïwan ?

Les transits aéroportuaires à Taïwan sont suspendus du 24 mars zéro heure au 7 avril.

Il est donc vivement recommandé de se renseigner auprès de sa compagnie aérienne avant tout déplacement.

Dois-je effectuer une quarantaine à mon arrivée ?

A partir du 19 mars, tous les voyageurs autorisés à entrer sur le territoire taïwanais au titre des exceptions susmentionnées doivent effectuer une quarantaine à domicile obligatoire de 14 jours.

En guise de renforcement des mesures d’auto-surveillance mises en place avant le 19 mars, la même mesure s’applique jusqu’au 14ème jour après leur arrivée à toutes les personnes entrées à Taïwan du 5 au 14 mars en provenance d’Europe, de Dubaï (escale comprise), d’Egypte et de Turquie.

En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il importe de contacter au plus vite la ligne téléphonique d’information gratuite, joignable au numéro 1922 (ou 0800-001922).

Pour toute autre question concernant la quarantaine, le numéro 1925 a été mis en place pour apporter des conseils et donner des orientations.

Où dois-je effectuer ma quarantaine ?

Les quarantaines de 14 jours se font à domicile. Les autorités mettent en place des établissements hôteliers dédiés à l’accueil des personnes placées en quarantaine qui n’auraient pas de logement permanent à Taïwan. Ces hébergements sont néanmoins chers.

Il est possible de se renseigner aux numéros suivants :

  • Taipei : +886.(0)2.2720 8889
  • Taichung : +886.(0)4.2228.9111 (ext #21696 – 8).
  • Kaohsiung : +886.(0)7.7230.250

Quelles sont les règles à suivre pendant la quarantaine ?

Pendant votre quarantaine, il convient de suivre rigoureusement les consignes des autorités sanitaires locales, à savoir :

  • ne pas sortir ;
  • surveiller sa température au moins deux fois par jour ;
  • signaler les éventuels symptômes.

Une surveillance stricte des mesures de quarantaine est assurée par les autorités et tout écart sera sanctionné.

Attention : toute mise en quarantaine est définitive : il est interdit de quitter le territoire taiwanais avant la fin des 14 jours.

Je suis actuellement à Taïwan. Dois -je rentrer en France ?

La situation sanitaire à Taïwan est sous contrôle et le système sanitaire de qualité : l’ensemble du territoire taïwanais demeure en zone de vigilance normale sur la Fiche Conseils aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Néanmoins, dans la mesure où de plus en plus de pays prennent avec un préavis souvent très court des mesures d’interruption des liaisons aériennes vers la France, avec des conséquences très sérieuses sur les liaisons disponibles, il est conseillé aux personnes actuellement en déplacement court à l’étranger et qui le peuvent de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France dès que possible.

Les Français qui ont leur résidence habituelle à Taïwan sont recommandés d’éviter les déplacements internationaux et de rester chez eux.

Puis-je me rendre en France depuis Taïwan ?

Les frontières extérieures de l’Union européenne, de l’espace Schengen et du Royaume-Uni sont fermées pour 30 jours à compter du mardi 17 mars midi, heure française (19h, heure de Taïwan).

Afin de limiter les contaminations qui pourraient résulter des mouvements internationaux de personnes, la France et ses partenaires européens ont décidé d’interdire provisoirement les entrées des ressortissants étrangers sur un territoire regroupant l’Union Européenne, l’espace Schengen et le Royaume-Uni. Cette interdiction provisoire s’applique à la France comme aux autres Etats de l’Union Européenne et de l’espace Schengen. Elle s’applique également au Royaume-Uni.

Personne ne peut entrer en France par un vol transcontinental à l’exception des cas suivants :

  • les citoyens européens et les ressortissants britanniques, islandais, liechtensteinois, norvégiens, andorrans, monégasques et suisses, leurs conjoints et leurs enfants, de même que les citoyens du Saint Siège et de San Marin, leurs conjoints et leurs enfants ;
  • les étrangers qui disposent d’un permis de séjour français ou européen et qui rejoignent leur domicile, ainsi que leurs conjoints et enfants ;
  • les étrangers qui assurent le transport international de marchandises ;
  • les professionnels de santé étrangers aux fins de lutter contre la propagation du covid-19.

Puis-je me rendre en France depuis un Etat de l’UE, de l’espace Schengen ou depuis le Royaume-Uni ?

Les ressortissants français, taïwanais ou d’Etats tiers peuvent circuler au sein de l’Union européenne, de l’espace Schengen et depuis/vers le Royaume-Uni. La circulation des avions et des trains est perturbée et nous vous recommandons de vous rapprocher de la compagnie aérienne ou de train auprès de laquelle vous avez réservé votre voyage.

Si vous arrivez en Europe via Francfort ou Londres et entendez continuer vers la France, par voie aérienne ou terrestre, il convient de noter les éléments suivants :

  • Les frontières France/Allemagne et France-Royaume-Uni ne sont pas fermées ; des restrictions et des contrôles renforcés ont été mis en place ; nous vous renvoyons vers les sites des Ambassades de France en Allemagne et au Royaume-Uni pour être tenu au courant.
  • Les autorités françaises ont réduit à leur plus strict minimum les déplacements en France. Vous pouvez vous déplacer en France depuis l’aéroport/gare et rejoindre votre lieu de Résidence, munissez-vous de votre carte d’embarquement (ou billet de train) ainsi que du document que toute personne se déplaçant en France doit présenter en cas de contrôle à télécharger en cliquant ici.

Mon billet d’avion a été annulé. Que puis-je faire pour rentrer en France ?

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a demandé à toutes les compagnies aériennes et aux voyagistes de participer à cet effort collectif exceptionnel de rapatriement des Français souhaitant revenir en France, en maintenant leurs lignes ouvertes vers la France, et en modérant leurs prix.
Il convient en premier lieu de contacter votre compagnie aérienne afin qu’elle vous place le plus rapidement possible sur un vol alternatif.

Des liaisons commerciales directes entre Paris et Taipei continuent d’être opérées, notamment par la compagnie taïwanaise Eva Air. D’autres itinéraires sont toujours possibles avec des escales. Il convient de vous renseigner directement auprès des compagnies aériennes ou des plateformes habituelles de réservation de billets d’avion.

Les frais liés à la modification d’un vol ou à la réservation d’un nouveau billet ne sont pas pris en charge par l’Etat (et donc par le BFT). Il appartient à chaque voyageur de prendre en charge son billet de retour, en contactant les compagnies aériennes qui affrètent les vols commerciaux.

Je suis actuellement à Taïwan. La France va-t-elle me rapatrier ?

A ce stade, la France ne prévoit pas de rapatriement pour les ressortissants français à Taïwan.

S’agissant des Français qui ont leur résidence habituelle à l’étranger, il est recommandé, dans les 30 jours à venir, d’éviter autant que possible les déplacements internationaux, et notamment de chercher à revenir sur le territoire national. A moins que des raisons impératives ne vous y contraignent.

Si certaines personnes résidant en dehors de l’Europe jugeaient nécessaire de rentrer en France, notamment au regard de leurs conditions sanitaires, elles sont invitées à se faire connaître auprès du BFT. Une attention particulière leur sera portée, ainsi qu’aux étudiants.

Mon autorisation de séjour à Taïwan ou mon visa arrive bientôt à expiration. Que dois-je faire ?

Le ministère des Affaires étrangères taïwanais (MOFA) a annoncé le 21 mars que tous les ressortissants étrangers qui sont entrés à Taïwan avant le 21 mars inclus, avec un visa visiteur, un visa à l’arrivée (« landing visa ») ou sans visa, et qui n’ont pas dépassé leur période de séjour légale, bénéficieront automatiquement d’une extension de séjour de 30 jours. La période totale de séjour ne pourra dépasser 180 jours. L’extension est automatique et ne demande aucune démarche particulière. Pour plus d’information, consultez, le communiqué du MOFA disponible en anglais.
En outre : l’Agence Nationale de l’Immigration taïwanaise (NIA) a annoncé que les ressortissants étrangers ayant dépassé la durée limite de leur séjour à Taïwan feront l’objet de sanctions allégées s’ils se présentent eux-mêmes aux autorités compétentes du 20 mars au 30 juin. Pour plus d’information, consultez le site de la NIA (en anglais)

Dans tous les cas, le BFT rappelle que dans le contexte d’interruption croissante des liaisons aériennes, il est conseillé :

  • aux personnes actuellement en déplacement court à l’étranger de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France dès que possible, et
  • à ceux qui effectuent un séjour de quelques semaines de se rapprocher du Bureau de l’Immigration compétent pour le lieu de leur domicile pour avertir de leur cas si besoin.

Je suis en France et souhaite venir à Taïwan pour des vacances. Est-ce possible ?

Les mouvements à l’intérieur des frontières françaises sont fortement contraints. Les déplacements de convenance sont interdits.

Si je suis à l’étranger, je peux en revanche toujours rentrer en France.

Que dois-je faire pour me protéger du coronavirus COVID-19 ?

Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains régulièrement,
  • Tousser ou éternuer dans son coude,
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique,
  • Porter un masque quand on est malade,
  • Eviter les poignées de main.

Que faire si j’ai des symptômes d’infection ?

Les personnes présentant des symptômes de fièvre, toux ou difficultés respiratoires sont invitées à contacter la ligne téléphonique dédiée des autorités taïwanaises (num. 1922 ou 0800-001922) et à limiter leur exposition dans les lieux publics.

Où trouver des masques à Taïwan ?

Une distribution rationalisée des masques de qualité chirurgicale a été mise en place à Taïwan, ne permettant de s’en procurer qu’un nombre limité, dans les pharmacies agréées uniquement ou via une application Internet dédiée (en chinois uniquement), à l’aide de sa carte de sécurité sociale taïwanaise ou de son ARC (ce qui exclut les étrangers de passage).

Cette mesure ne concerne toutefois pas les protections habituellement distribuées dans les réseaux commerciaux du quotidien. Rappelons que le port du masque n’est vraiment recommandé que pour les personnes présentant des symptômes grippaux et en contact fréquent avec d’autres individus.

Qui puis-je contacter en cas d’urgence ?

Le Bureau français à Taipei se tient à votre disposition pour vous aider dans le cas où une situation particulière le requérait :

  • Téléphone : +886 2 35 18 51 51 pendant les horaires de bureau ;
  • Téléphone hors des horaires de bureau et =uniquement en cas d’extrême urgence= : 09 32 30 06 44.

Nous vous invitons à vous tenir informé sur le site Internet du Bureau français et sur sa page Facebook pour tout élément d’actualité.

Si vous êtes à Taïwan pour une période de moins de six mois, nous vous recommandons également de vous inscrire sur le portail Ariane du ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Au cours de votre voyage, et si la situation du pays le justifie, vous recevrez par e-mail ou SMS des informations et des consignes de sécurité. La personne de contact désignée sur votre compte pourra également être prévenue le cas échéant.

Si vous restez plus de six mois, nous vous invitons à vous inscrire sur le registre des Français établis hors de France.

Dernière modification : 24/03/2020

Haut de page