Déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères [zh_tw]

UKRAINE
Le 30 septembre 2022

La France condamne avec la plus grande fermeté l’annonce par le président Poutine de l’annexion illégale des régions ukrainiennes de Donetsk, Louhansk et de parties des régions de Kherson et Zaporijjia au sein de la Fédération de Russie. Elle appelle tous les pays attachés au respect du droit international à se joindre à cette condamnation.

Ces régions, comme la Crimée, font partie intégrante de l’Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues. La France ne reconnaîtra jamais ces annexions illégales, ni les résultats des simulacres de référendum qui les ont précédées.

Cette annonce constitue une violation grave et inacceptable de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, ainsi que de la Charte des Nations Unies.

La France soutient l’adoption de nouvelles sanctions européennes à l’encontre de la Russie et des responsables de l’agression russe en Ukraine comme de ces annexions illégales. En poursuivant l’escalade dans sa guerre d’agression afin de détourner l’attention de ses défaites sur le terrain, la Russie continue de s’enfoncer dans une impasse militaire, diplomatique et politique. Son isolement devient chaque jour plus apparent.

Ni cette escalade ni cette décision unilatérale de la Russie ne changeront quoi que ce soit à l’engagement total de la France et de ses partenaires à soutenir l’Ukraine dans son combat légitime et nécessaire pour défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale, aussi longtemps qu’il le faudra.

Dernière modification : 03/10/2022

Haut de page