Célébrations des 400 ans de la naissance de Molière en 2022 [zh_tw]

Le saviez-vous ? C’est il y a 400 ans que naissait le 15 janvier 1622, au cœur de Paris, Jean-Baptiste Poquelin, qui restera à la postérité comme l’un des plus grands comédiens et dramaturges français sous le nom de : Molière.

Un homme de théâtre complet

Quand beaucoup arrivent au théâtre via l’écriture, c’est d’abord le goût du jeu de scène qui transformera Poquelin en Molière. Si ses premières tragédies sont un échec, les Précieuses ridicules lui ouvriront, à lui et sa célèbre Troupe, les portes de la Gloire en 1659. Touche à tout, à la fois acteur, chef de troupe, auteur et metteur en scène, Molière explore toutes les variations possibles du comique, des farces bouffonnes à la psychologie la plus fine, critiquant sans ménagement la société de son époque en créant des personnages qui sont de véritables archétypes du genre humain. Plus que de simples pièces, les 34 créations qu’il nous laisse, parfois en association avec Jean-Baptiste Lully, compositeur du Roi, sont de véritables chefs-d’œuvre qui ont imposé la comédie comme genre majeur du théâtre classique.

Une saison 2022 entière dédié en hommage

Afin de rendre un hommage vibrant à Molière et à sa Troupe, la Comédie-Française consacre à compter du 15 janvier 2022 une saison entière dédiée à son œuvre. Pour ce faire, une trentaine de metteurs en scène ont été mobilisés pour continuer de réinterpréter toujours et encore des textes désormais incontournables du genre. Au-delà des professionnels du théâtre, ce sont aussi des conservateurs-archivistes, des historiens, des universitaires qui participeront à cette démarche inédite de recherche du savoir et de recherche du meilleur jeu.

Parmi les spectacles originaux qui seront offerts à cette occasion, la Comédie-Française proposera de redécouvrir les intrigues d’un trompeur rusé dans Tartuffe, les pingreries de l’Avare, les séductions invétérées de Don Juan, l’hypocrisie du Misanthrope, ou encore le « spectacle total », conjuguant théâtre, danse et musique, du Bourgeois gentilhomme.

Cet hommage national ne se limitera pas aux salles sombres des théâtres mais n’hésitera pas à en pousser les portes pour se rendre accessible au plus grand nombre, la reprise par la Troupe de la Comédie-Française de son « Théâtre à la table », format initié pendant le confinement et édité en direct sur sa chaîne Youtube, de nombreuses émissions de radio et des podcasts dédiés.

Divers expositions s’associeront également à cet hommage. Au Centre national de costume de scène à Moulins (Auvergne-Rhône-Alpes), l’exposition Molière en costumes est attendue fin mai et se déroulera jusqu’à début novembre. Au musée de l’Opéra de Paris du 27 septembre 2022 au 15 janvier 2023, avec des pièces des collections de la Bibliothèque nationale de France, de l’Opéra national de Paris et de la Comédie-Française, l’exposition « Molière en musiques » explorera la place de la musique dans l’œuvre de Molière et les influences que Molière a exercé sur les compositeurs et la création contemporaine. Une exposition « Molière le jeu du vrai et du faux » se tiendra à la BnF Richelieu du 27 septembre 2022 au 15 janvier 2023. Elle présentera un ensemble exceptionnel d’œuvres d’art, de pièces d’archives, d’éditions originales, de costumes, de photographies, de maquettes de décors et de documents audiovisuels issues des collections de la BnF et de la Comédie-Française. La visite se prolongera dans la Rotonde des Arts du spectacle avec une présentation d’œuvres et de documents sur le thème de Dom Juan.

Dernière modification : 09/02/2022

Haut de page