1ère édition du Grand concours d’éloquence en français [中文]

Paris gagné pour la 1ère édition du Grand concours d’éloquence de Taïwan ! 21 candidats sélectionnés par 9 universités ont tour à tour déclamé des textes engagés, et défendu leurs idées avec énergie et conviction face à un public captivé.

JPEG

1er prix de la catégorie Déclamation, Hélène Wu, de l’Université Tunghai, a séduit public et jury par son incarnation très touchante de « Cher Frère blanc » de Léopold Sédar Senghor ; la joute oratoire quant à elle a vu s’affronter 6 universités autour de questions sociétales et c’est Gabrielle Weng de l’Université Fujen qui s’est montrée la plus convaincante.

Le grand vainqueur de cette 1ère édition, Jean Chi-Hsiang LIN de l’université de Tamkang, s’est lancé dans un vibrant plaidoyer sur le thème Sexualité et liberté, battant en brèche les préjugés au profit du respect de la diversité.

C’est donc à lui qu’échoit la mission de représenter Taïwan à Paris en mars prochain, lors du grand concours international francophone d’éloquence où il sera invité par l’Institut français.

SEM François Wu, Directeur du Bureau de représentation de Taïwan en France et membre du jury, a profité de cet événement pour rappeler que la langue française était la 3ème langue étrangère apprise à Taïwan et encourager les étudiants à poursuivre leurs études en France.

JPEG

JPEG

©Radio Taiwan International

Dernière modification : 23/12/2019

Haut de page